L'Escrinet - 07200 Saint-Etienne de Boulogne - Tél.04 75 87 88 20

Lièvre, la FDC 07 constitue un véritable tableau de bord

Le lièvre est un des gibiers le plus suivi en Ardèche. Progressivement, grâce à l’appui et à la participation des chasseurs passionnés par ce gibier, la FDC 07 dispose d’un tableau de bord de plus en plus étoffé pour améliorer les connaissances et la gestion de l’espèce. Voici quelques-uns des éléments disponibles.

 

Les comptages nocturnes

Les Indices Kilométrique d’Abondance (IKA). L’évolution des IKA permet de suivre la dynamique des populations de lièvre. Ce sont 60 communes et plus de 500 km qui sont parcourus chaque année à trois reprises. L’indice de ces dernières années se situe entre 1.2 et 1.3 lièvre par Km. Les données 2016 sont en cours de traitement.

> Tendance départementale : STABLE

schema-lievre1

Tableaux de chasse

L’évolution des tableaux de chasse permet d’apporter un élément complémentaire au suivi de la population. Le tableau est globalement en baisse (- 1500 en 10 ans) en Ardèche alors que la population est assez stable. La raison est certainement liée à un recul de la pression de chasse sur cette espèce au détriment du grand gibier. C’est aussi le résultat d’une population locale en régression (encore inexpliquée) sur les principaux sites où est chassée l’espèce (Nord 07). Les données 2016 sont en cours de traitement.

> Tendance départementale : BAISSE

schema-lievre2

 

Cristallins et pattes

Même prélevé à la chasse, un lièvre est encore très riche d’informations. Par l’analyse d’une patte avant, il est possible de déterminer sa classe d’âge (jeune ou adulte). Par l’analyse du cristallin (partie de l’œil), il est même possible de déterminer son mois de naissance. Cela nous permet d’évaluer la qualité de la reproduction. Comme les années précédentes, la majorité des individus prélevés au cours de la saison 2015-2016 sont des adultes Cette situation est l’inverse de ce que nous devrions obtenir. A l’automne 2015, près de 300 yeux de lièvre ont été récoltés par les chasseurs. Seulement 47 % étaient des jeunes de l’année nés pour la majeure partie entre Janvier et Aout, avec un pic en Mai.

> Tendance : Reproduction FAIBLE

schema-lievre3

 

Les autres éléments de suivi et de connaissance

La FDC a mise en place des travaux complémentaires portant sur la génétique du lièvre (2015), les maladies (étude EBHS (2006) – Strongylose pulmonaire (2012)) ainsi que le suivi des mortalités dans le cadre du réseau SAGIR.

 

 

Quelle conclusion sur l’état de la population ?

A ce jour, même si l’évolution des habitats est défavorable au Lièvre (plus de 250 000 Ha de forêt en Ardèche aujourd’hui contre 125 000 il y a 50 ans) l’espèce arrive à se maintenir dans le département.
La situation sur le Nord Ardèche est plus complexe, à l’image de certains sites localisés sur les départements limitrophes. Les pertes sont essentiellement liées à une reproduction particulièrement faible depuis 2007, sans que personne aujourd’hui ne soit en mesure d’ expliquer les raisons.
La récolte des cristallins est une priorité pour mieux comprendre ce phénomène.